Navigation



Don Bosco et le "mot du soir"

Voici une tradition salésienne typique, dont l’origine est controversée selon les historiens.

Lire la suite...

Don Bosco et Barthelemi Garellii

Le récit de la rencontre de Don Bosco avec Barthélémy Garelli est souvent présenté comme un modèle de relation éducative. Le sacristain s'en prend à un jeune qui a pénétré dans la sacristie.

Lire la suite...

Don Bosco et l'animation

Don Bosco a toujours souhaité que ses éducateurs considèrent chaque jeune dans toutes ses dimensions. Parmi elles, le loisir et le jeu tiennent une place essentielle, d’où l’importance de la cour dans sa maison du Valdocco, à Turin.

Lire la suite...

Don Bosco et l'art de punir

Témoignage de François Piccolo : Je suis entré à l'Oratoire en 1872, j'avais 11 ans. Don Bosco faisait tout ce qu'il pouvait pour nous donner la nourriture nécessaire.

Lire la suite...

Don Bosco et la Compagnie de l'Immaculée

Ne rêvons pas trop sur l'Oratoire des origines : un matin de mai 1856, Don Bosco célébrait la messe pour ses jeunes. Au moment de la communion, personne n'a bougé, personne ne s'est présenté! En allant en classe Dominique Savio et un de ses camarades se jurèrent de faire quelque chose pour que cela ne se reproduise pas. Avec un petit groupe ils décidèrent de s'organiser pour que chaque matin il y ait à tour de rôle des jeunes qui communient. Mais Dominique alla plus loin .

Lire la suite...

Don Bosco et la fête

Les jeunes sont des organismes « biologiquement en fête », parce que débordants de vie, de mouvement et d'allégresse. Don Bosco canalisait ces énergies dans la fête, typique de sa spiritualité.

Lire la suite...

Don Bosco et la presse

Extraits d’une lettre de Saint Jean Bosco  aux Salésiens, 19 mars 1885 - Un moyen pour rendre votre ministère plus efficace : la diffusion des bons livres.
Ce sont les livres inspirés par Dieu qui portèrent partout la bonne doctrine. C'est à nous donc d'imiter notre Père céleste.

Lire la suite...

Don Bosco et le cocher

Don Bosco supportait mal les voyages en diligence. Un jour qu'il entend le cocher blasphémer en frappant ses chevaux, il demande à monter prés de lui.

Lire la suite...

Don Bosco et le sport

Aujourd’hui, les vertus du sport ne sont pas à démontrer. Au XIXème siècle, il n’en était pas ainsi : les conditions de vie étant plus dures, le loisir et la détente n’étaient pas considérés comme indispensables. Pour Don Bosco, au contraire, ils sont essentiels.

Lire la suite...